En septembre, le gros du travail d'endurance est fait et j'attaque les intensités.


Apr√®s un gros mois d'ao√Ľt, le d√©but est assez dur mais les sensations ne sont¬†pas trop¬†mauvaises.


Je prends part à quelques courses de ski à roulettes avec des résultats satisfaisants.


Le mois de septembre est √©galement le moment de reprendre un entra√ģnement de force plus assidu et,


pour ce faire, direction les salles de force. Ce n'est pas toujours avec le sourire que je m'y rends,


mais il faut passer par là pour améliorer ses performances.

Le mois d'octobre ressemble beaucoup au mois de septembre mis à part le retour sur la neige


pour les premières sorties sur glacier.


Cette année, les conditions étaient excellenteset c'est avec beaucoup de plaisir et d'impatience


que j'ai chaussé les skis à Zermatt.

 

 

Suite à un problème avec le serveur , vous n'avez malheureusement  pas reçu mes dernière


newsletters et je m'en excuse. Si vous le désirez,


vous pouvez les retrouver sur mon site internet www.yannick-ecoeur.ch sur l'onglet actualité.