Au mois de janvier. les premières épreuves de Coupe du Monde Commencent.

 

Pour la première étape, direction Ahrntal en Italie. Au menu, une "Vertical race" et une "Individuel race".

Après mon bon début de saison, j'avais beaucoup d'attente par rapport aux manches Coupe du Monde.

C'est légèrement déçu que je suis rentré de ce weekend.

 

Mais très vite la confiance est revenue après une semaine moyenne au niveau de la santé,

je suis revenu en super forme pour la Coupe du Monde des Marécottes.

 

Lors du sprint, j'ai réalisé le meilleur temps des qualifications avand de me faire sortir en 1/2 finale sur une faute de ma part.

Le lendemain, l'individuelle est longue et je perds un peu de temps sur la fin, mais ma course est correcte.

Le mois de février est le mois des Championnats du Monde. Cette année, direction Vallouise en France dans le massif des Ecrins.

 

Au menu, 5 courses pour les élites. Comme en principe j'ai une bonne récupération, j'ai décidé de courir

l'ensemble des courses avec une très bonne réussite. Ma moins bonne course fut la "Team race".

J'ai souffert du froid mais on termine quand même 5e. C'était une maigre récompense car avec Martin Anthamatten,

nous visions le podium.

 

Le lendemain sprint et, malgré des jambes un peu fatiguées de la veille, je finis 3e :-) et donc médaille de bronze.

 

Après une journée de repos active, place à l'individuelle. Une course de 1740m de dénivelé positif, bouclée en 1h22.

Je termine à la 13e place. Ma course fut bonne mais la concurrence est très rude.

 

Le 4e jour de course c'est la "Vertical race", la course la plus dure car il y'a pas de technique. Uniquement à la force des jambes.

Cet exercice n'est pas forcément ma spécialité mais, cette année, j'ai pris une magnifique 6e place, ce qui relève de l'exploit pour moi.

 

Dernier jour: le Relais. Et pour la première fois, l'équipe suisse masculine ramène l'Or! Merci à mes coéquipiers

( Martin Anthamatten, Andreas Steindl et Marcel Marti) pour ce magnifique moment.