Ce week-end a eu lieu à Andorre la 4e manche de Coupe du Monde.

 

Le samedi, une Vertical race était au menu. Une course de 580m de dénivelé sur une pente régulière.
J'ai fait une course correcte en terminant 9e. D'année en année, et course après course, les écarts se resserrent,

ce qui donne des courses intéressantes à voir, et surtout l'obligation de se battre sur l'ensemble du parcours.

La moindre baisse de régime et les places s’envolent.

 

Le dimanche, la course individuelle. En raison des fortes chaleurs et du risque d'avalanche élevé,

les organisateurs nous ont fait un parcours en boucle à parcourir 2 fois.

Comme le début de course était un plat de 1 km, j'ai décidé de partir avec des peaux qui glissaient beaucoup.

Mais plus haut dans la montée, nous avons rencontré des traces gelées.

Dans ce passage, j'ai laissé beaucoup de force et pour la deuxième montée,

j'ai dû faire un gros effort pour essayer de rentrer sur le groupe de 7 qui me précédait.

J'ai réussi à combler la moitié de mon retard sans toutefois réussir à rentrer.

Dans la dernière partie de course, cet effort s'est fait sentir et je termine 11e.

Dans quelques jours, départ pour la Pierra Menta avec Martin Anthamatten.